Une année sabbatique

Ayant fait plusieurs expériences de bénévolat en France et à l'étranger, j'ai souvent été frustrée par le peu de temps que je pouvais y consacrer.

Mes années de prépa et d'école n'ont fait que confirmer ce sentiment d'accélération sans pouvoir prendre le temps de m'engager pour des causes qui me tiennent à cœur.

 

C'est ainsi que s'est imposée l'idée de suspendre mes études pour prendre une année complète avant de m'engager dans la vie active.

Un projet autour de l'enfance

Derrière l'appellation d' "aide à l'enfance" se cache une multitude de missions qui s’engagent, à leur échelle, pour la défense des enfants et la promotion de l'éducation, du centre d’encadrement d’enfants handicapés à l’association de réinsertion de jeunes filles victimes d’abus sexuels.

Ces missions ont en commun de chercher à préparer un avenir meilleur par le biais de l'éducation; j'aimerais pouvoir m’inscrire dans ce mouvement et y apporter ma modeste contribution. 

Les associations

Marica higher educational society est une association qui construit et gère des écoles destinées à offrir une meilleure éducation aux enfants de toute origine, de tout milieu social, et de toute condition physique, à Hyderabad en Inde.

Elle a été fondée par Marie-Christine de Rochemonteix, expatriée en Inde depuis 25 ans. Partie de rien - sa première école comptait 12 éleves et avait très peu de moyens -, elle gère aujourd'hui trois écoles représentant un total d'environ 1000 élèves et lance constamment de nouveaux projets d'éducation dans le but de donner leur chance aux enfants défavorisés de cette immense ville et des villages alentours.

 

Je commencerai mon aventure au sein de cette association dans laquelle je serai volontaire pendant 3mois et demi, de mi-octobre 2015 à fin janvier 2016. 

Gawad Kalinga est une ONG qui lutte contre la pauvreté aux Philippines. Elle s'est fixé l'objectif de sortir 5 millions de familles de la pauvreté d'ici 2024, à travers plusieurs stratégies, de la construction de milliers d'"intentional communities" à la création de plusieurs hubs pour l'entrepreneuriat social.

 

Cette association ne fait pas partie de mon projet en tant que tel, mais représente plutôt pour moi la possibilité de prendre une "pause psychologique" entre deux missions très éprouvantes, tout en ayant le plaisir de découvrir l'un des projets de GK. En effet, je rejoindrai un très bon ami : depuis plus d'un an aux Philippines, il monte aujourd'hui son entreprise sociale qui organise de petits propriétaires terriens en coopératives d'éleveurs de poulets fermiers et les connecte au marché urbain.

J'apporterai mon aide àson projet pendant le mois de février 2016.

Pour un Sourire d'Enfant est une association qui cherche à sortir les enfants cambodgiens de la misère par le biais de l'éducation. 

Tout a commencé en 1995, lorsque Christian et Marie-France des Pallières, un couple francais en mission humanitaire au Cambodge, découvrent la plus grande décharge de Phnom Penh. Choqués par le spectacle des centaines d'enfants qui y travaillent, s'y nourrissent et y vivent, ils décident de mettre en place un structure pour leur venir en aide. 6000 enfants sont désormais pris en charge quotidiennement par les différents progammes de PSE. 

 

Je serai volontaire au sein de cette association pendant 4 mois, de début mars à fin juin 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now